salle de jeux montessori a la maison

Salle De Jeux Montessori à La Maison

jeudi 22 septembre 2022 il est 07h22

Maria Montessori accordait une grande importance à la capacité des enfants à se déplacer librement.

Afin de mettre en œuvre la méthode Montessori de manière efficace, il est nécessaire de fournir un environnement de jeu sécurisé dans lequel l’enfant est libre de se déplacer et de toucher à tout.

créer l’aire de jeu Montessori idéale

La salle de jeux Montessori de votre enfant ne doit pas nécessairement être située dans une pièce séparée. Il n’y a pas de directives strictes à suivre, elle peut donc être aussi simple qu’une section de votre salon ou de votre chambre.

Jetons un coup d’œil à certaines des directives les plus importantes à garder à l’esprit lors de la conception d’un espace de jeu pour votre enfant, d’accord ?

Qu’est-ce qu’une salle de jeux Montessori ?

Maria Montessori accordait une grande importance à la capacité des enfants à se déplacer librement.

Afin de mettre en œuvre la méthode Montessori de manière efficace, il est nécessaire de fournir un environnement de jeu sécurisé dans lequel l’enfant est libre de se déplacer et de toucher à tout.

1. Faites de la place pour un espace « oui »

La réponse est « oui » dans une salle de jeux d’inspiration Montessori. Vous ne devez pas suivre l’enfant en permanence, essayer de contrôler ses moindres faits et gestes, ni lui crier « non ! » un million de fois par jour.

« L’indépendance est une condition préalable à la liberté », a dit un jour Socrate.

espace jeux montessori

Dans ce cadre, les enfants sont encouragés à explorer librement leur environnement et à prendre soin d’eux-mêmes et de l’aire de jeu dans laquelle ils sont engagés. Il leur donne la liberté de se déplacer et de jouer par eux-mêmes.

La simplicité est l’élément le plus important. Un environnement « minimaliste », dans lequel les objets sont peu nombreux et les lignes claires prédominent, est apaisant pour l’enfant et lui permet de se concentrer plus facilement sur la tâche à accomplir.

Lorsqu’il s’agit d’enfants plus âgés, l’expression « espace de liberté » peut désigner un environnement dans lequel ils peuvent

  • Se déplacer sans être soumis à des contraintes importantes.
  • Lorsque le besoin s’en fait sentir, utiliser un pot.
  • Lorsqu’ils commencent à avoir soif, verser de l’eau dans une tasse (et avoir un morceau de tissu pour s’essuyer s’ils renversent quelque chose).
  • Ils sont libres de se servir de quelques en-cas
  • mettre leurs propres vêtements.

il n’y a pas de limites aux possibilités….

2. Utiliser des matériaux naturels

La méthode Montessori implique généralement l’utilisation de matériaux naturels.

Des matériaux tels que le bois, le coton et la laine sont plus agréables à regarder et à toucher que d’autres types de matériaux. En outre, il a été démontré qu’ils ont un effet calmant et aident à réduire le stress, ce qui contribue à la « sensation de confort » générale du lieu.

En outre, par rapport à leurs homologues en plastique, les jouets en bois ont généralement une durée de vie plus longue. Ils coûtent peut-être un peu plus cher, mais ils sont meilleurs pour l’environnement et conservent leur valeur plus longtemps (et peuvent être transmis aux autres enfants de la famille ou aux amis, voir être revendus sur le boncoin).

3. Sécurisez l’endroit pour les plus petits

Assurez-vous que toute la zone est sans danger pour les bébés. Les meubles doivent être stables et il ne doit pas y avoir d’obstacles, de bords tranchants ou de vases en porcelaine d’une valeur inestimable qui pourraient être endommagés.

Un conseil utile est de vous mettre à la place de votre enfant et de regarder l’environnement à travers ses yeux. Vous pouvez vous asseoir et regarder le monde (et toute menace potentielle) du point de vue de votre enfant.

C’est également beaucoup plus simple, car vous n’avez pas besoin d’être constamment dans son dos, de contrôler et de limiter ses mouvements, de lui interdire certaines choses ou de décider de ce qu’il fera ensuite.

Le résultat est bénéfique pour les deux parties.

4. Faites en sorte que tout soit à la même hauteur que l’enfant.

L’indépendance est un principe central de l’approche Montessori de l’éducation. Tout ce dont un enfant a besoin doit être placé à sa hauteur et à sa portée, de sorte que le parent n’ait pas à l’aider de quelque manière que ce soit.

L’utilisation des fameuses étagères Montessori est une approche idéale pour atteindre cet objectif.

Ces étagères ne sont pas particulièrement remarquables. Vous avez seulement besoin d’une structure simple, en bois, qui se trouve au même niveau que votre enfant pour y parvenir.

La partie avant des étagères Montessori est conçue pour être ouverte, permettant aux enfants de retirer et de replacer librement leurs jouets. C’est l’une des caractéristiques typiques des étagères Montessori.

Les autres principes des étagères sont les suivants :

Pour encourager l’enfant à prendre l’initiative et à commencer l’activité par lui-même, les jouets Montessori doivent être exposés de manière « déconstruite ».

Ce n’est pas une bonne idée d’entasser trop de jouets sur une seule étagère, et les différentes activités doivent être bien distinguées les unes des autres. Vous pouvez présenter les articles qui vont ensemble en utilisant des plateaux ou des paniers (voir l’astuce suivante).

Vous pouvez classer les activités en fonction de leur niveau de difficulté (par exemple, de gauche à droite ou de bas en haut).

Placez les livres de manière à ce que les couvertures soient tournées vers l’extérieur, afin que les jeunes enfants puissent trouver rapidement le livre qu’ils veulent lire.

5. Attribuez un emplacement spécifique à chaque élément.

Le sens de l’ordre que possèdent les enfants est remarquable. Il leur donne un avantage naturel pour naviguer dans le monde qu’ils sont sur le point d’explorer.

Pour leur être utile, chaque objet, y compris les jouets, doit avoir un emplacement spécifique.

Cette méthode permet également d’inculquer un sens de l’ordre. Vous devez vous efforcer d’enseigner à l’enfant que chaque chose a un emplacement spécifique et que, lorsqu’il a fini de jouer avec ses jouets, il doit les remettre à leur place.

Lorsque l’enfant a terminé une activité, nous pouvons l’encourager à la remettre à sa place sur une étagère. Cette pratique met l’accent sur le fait qu’une tâche a un début, un milieu et une fin. De plus, le fait de remettre les objets à leur place sur les étagères apporte un sentiment d’ordre et de tranquillité à cet endroit.

6. Jouez avec des jouets qui ont une fonction.

Les jouets de la tradition Montessori ont une fonction éducative spécifique.

En général, ils prennent la forme d’objets et d’activités simples conçus pour favoriser le développement d’une capacité spécifique, comme la coordination œil-main, la capacité à tenir de petits objets, la capacité à faire des boutons, l’acquisition d’une langue ou le développement de mouvements spécifiques.

7. Ne mettre à disposition qu’un nombre restreint de jouets.

L’une des caractéristiques de l’éducation Montessori est l’accent mis sur la philosophie du « moins, c’est plus », qui a été évoquée plus haut dans cette discussion.

Cependant, la popularité croissante des jardins d’enfants « sans jouets » et des maisons sans encombrement prouve que la question du « trop » est peut-être un problème plus répandu dans notre culture.

Selon les conclusions d’une étude menée par une professionnelle du développement de l’enfant nommée Claire Lerner, le fait d’avoir un nombre excessif de jouets peut amener les enfants à « être submergés et surstimulés et à être incapables de se concentrer sur un seul jouet suffisamment longtemps pour apprendre ».

D’un autre côté, le fait d’avoir moins de jouets peut conduire aux résultats suivants :

  • Une imagination plus développée
  • une durée d’attention plus longue
  • une volonté de s’intéresser à diverses formes d’art et de musique
  • Moins de bagarres entre enfants

Un conseil utile : ce n’est pas parce que votre enfant a moins de jouets qu’il devra passer toute son enfance à jouer avec les cinq mêmes objets. La méthode la plus efficace consiste à n’exposer que quelques-uns des jouets disponibles à un moment donné et à les changer après un laps de temps prédéterminé.

8. Veillez à prévoir des espaces libres.

Le développement mental et émotionnel des nourrissons et des jeunes enfants est intimement lié à leur développement physique.

Pour créer une salle de jeux de style Montessori chez vous, il ne suffit pas d’étagères et de plateaux. Elle doit également offrir un espace ouvert où l’enfant peut se déplacer librement et développer toutes ses capacités motrices globales, notamment ramper, marcher et danser, mais aussi sauter, grimper et se tenir en équilibre.

N’oubliez pas qu’emmener votre enfant jouer dehors est la chose la plus efficace que vous puissiez faire pour favoriser le développement de sa motricité globale. Les enfants doivent utiliser tous leurs sens simultanément lorsqu’ils interagissent avec la nature, car celle-ci leur présente une variété d’obstacles et de défis.

9. N’oubliez pas d’apporter la table.

Une salle de jeux de style Montessori nécessite des meubles spécifiques, dont une table de taille enfant avec une chaise.

Votre enfant peut commencer à s’habituer à s’asseoir à une table pour faire des travaux manuels simples ou pour manger dès qu’il est capable de s’asseoir seul.

10. Promouvoir l’esthétique et l’art

L’esthétique est également un point central de l’approche éducative Montessori.

Les enfants ont tendance à passer beaucoup de temps à la maison, et c’est dans ce cadre qu’ils apprennent à apprécier la splendeur du monde extérieur. Il est important de les entourer de choses agréables à l’œil et à l’oreille, comme l’art et la musique.

Un conseil : malgré les inquiétudes du père, nous avons placé un tourne-disque vinyle classique sur l’étagère juste à côté de l’endroit où notre jeune enfant joue. Elle a rapidement compris comment se comporter de manière responsable à proximité de cet appareil et elle aime écouter Bob Dylan ou ses contes de fées audio préférés dans cet environnement.

Vous pouvez créer un bel environnement non seulement en utilisant des matériaux naturels, en réduisant l’encombrement de l’espace et en préconisant la simplicité, mais aussi en

Placer une photo encadrée à la hauteur des yeux de l’enfant.

Inclure des arrangements floraux et des plantes dans des récipients

Exposer des œuvres d’art ou des dessins faits à la main par l’enfant lui-même.

Tous ces éléments confèrent une personnalité unique au royaume miniature créé par votre enfant.

Conclusion

Un environnement préparé pour soutenir l’éducation est considéré comme favorable à Montessori.

Vous pouvez montrer votre respect pour l’indépendance de votre enfant ainsi que pour son désir inné d’explorer et d’être actif en concevant pour lui une jolie salle de jeux Montessori dans votre propre maison. Nous espérons sincèrement que ce guide vous a aidé à atteindre votre objectif.

Retour haut de page