comment créer une chambre à coucher confortable adaptée à montessori

Chambre Montessori

Comment créer une chambre à coucher confortable adaptée à Montessori ?

vendredi 9 décembre 2022 il est 23h11

Il n’est pas difficile de créer un environnement propice à la méthode Montessori dans la chambre. Tout ce que vous avez à faire est de créer un cadre sécurisé dans lequel les principes fondamentaux de l’approche Montessori peuvent être mis en pratique.

Dans ce guide pratique, nous allons examiner de manière plus approfondie la façon de procéder.

Étant donné que de nombreuses chambres d’enfants sont utilisées pour d’autres activités que le sommeil, nous avons divisé la chambre Montessori en quatre zones distinctes, que nous examinerons tour à tour :

  1. Zone de sommeil
  2. Zone de jeux
  3. Espace d’habillement
  4. Coin pour la lecture

1. La zone de sommeil

La méthode Montessori ne recommande pas l’utilisation de lits d’enfant. Ceci limite sa capacité de se déplacer librement et plus important encore, rend l’enfant dépendant des parent pour l’en sortir ou pour le coucher.

Un lit au sol sera généralement recommandé dans une chambre de style Montessori

Il est recommandé d’éliminer le lit traditionnel dans lequel les enfants dorment, ce que de nombreuses familles ont déjà fait. À la place, il convient de présenter à l’enfant un canapé bas qui repose pratiquement sur le sol, sur lequel il peut se coucher et se lever quand il le souhaite.

Pour Montessori, il suffit d’un cadre de lit bas ou d’un simple matelas posé à même le sol pour aménager l’espace de sommeil de votre enfant selon le principe.

Les cadres de lit en forme de maisons typiques(Lit cabane), également appelés « lits Montessori », sont extrêmement populaires et les enfants les adorent. Toutefois, le terme « Montessori » fait référence aux cadres de lit non pas en raison de leur forme spécifique, mais plutôt parce qu’ils sont posés sur le sol.

Un lit au sol présente beaucoup d’avantages:

  • Ils encouragent l’indépendance car il n’y a pas de barreaux en haut du lit, et l’enfant peut y grimper et en sortir librement.
  • Vous n’avez pas à craindre que votre enfant tombe du lit d’enfant, car la pire chose qui puisse arriver est qu’il tombe sur le sol à quelques centimètres de là. Ils sont plus sûrs.
  • Une fois qu’un enfant est habitué à dormir sur le sol dans un lit, il est beaucoup plus facile pour lui de passer à un « grand lit » plus tard. Ces lits facilitent la transition vers un « grand lit ».
  • Un lit à sa hauteur lui permettra de pouvoir le refaire de sa propre initiative et le responsabilisera.
  • Le lit pourra aussi devenir un espace

Après avoir fait l’expérience des nombreux avantages que les lits de sol ont à offrir, un grand nombre de parents Montessori, comme nous, sont catégoriques : ils ne reviendront jamais aux lits conventionnels pour leurs enfants.

Il peut sembler étrange au premier abord de suggérer à votre enfant de dormir sur le sol, mais dormir sur le sol est en fait considéré comme tout à fait normal dans de nombreuses cultures différentes.

2. La zone de jeux

Le plus important est de vérifier que l’espace est exempt de tout danger potentiel. Ainsi, même si l’enfant est laissé seul pendant quelques minutes après son réveil (ou avant d’aller se coucher), vous pourrez avoir l’esprit tranquille en sachant qu’il est en sécurité dans cette situation.

Il est important que l’espace de jeu Montessori soit conçu comme un « espace oui », c’est-à-dire un cadre qui donne aux enfants la liberté de se déplacer sans avoir besoin de la surveillance constante des parents.

Même si l’espace de jeu principal de l’enfant est situé dans une autre partie de la maison, la majorité des chambres à coucher d’inspiration Montessori comportent au moins une étagère à jouets. L’explication est simple : Si l’enfant se réveille plus tôt, il est plus facile de maintenir son intérêt pour les activités tout au long de la journée.

Voici quelques suggestions qui faciliteront la tâche d’aménagement de l’aire de jeu :

  • Veillez à ce que l’espace soit sûr pour les nourrissons (couvrez les prises électriques, mettez les cordons des stores hors de portée, etc.)
  • Vous ne devez proposer que quelques jouets sélectionnés, ou vous pouvez essayer la rotation des jouets .
  • Assurez-vous que l’enfant dispose d’un endroit sûr pour jouer en lui offrant un tapis de jeu ou un tapis en peluche.
  • Placez les jouets de l’enfant sur des étagères plus basses afin qu’il puisse y accéder plus facilement.

3. L’espace d’habillement

Le développement de l’indépendance de l’enfant et de son sens de la responsabilité pour ses propres décisions peut être encouragé en fournissant un endroit spécifique pour se changer et s’habiller.

Pour encourager davantage l’hygiène et les soins personnels, vous pouvez également accrocher un miroir compact et prévoir une étagère sur laquelle ranger une brosse à cheveux ou des attaches pour les cheveux.

L’enfant doit pouvoir accéder facilement aux vêtements de l’armoire afin de pouvoir choisir ce qu’il veut porter (bien sûr, vous pouvez préparer quelques tenues qui vous conviennent).

4. L’espace rangement

Un autre ajout commun à la chambre d’un enfant Montessori est un coin confortable pour la lecture.

Parce qu’elle aide l’enfant à se détendre avant de s’endormir, la lecture est une excellente activité à inclure dans la routine qui précède le coucher. En outre, les enfants plus âgés seront ravis de passer un moment tranquille à lire juste après leur réveil.

Il vous suffit d’aménager un espace confortable, uniquement consacré à la lecture. Pour rendre l’espace plus confortable, vous pouvez utiliser un tapis en peluche, quelques coussins ou même une « tente de lecture ». Cette dernière augmente le confort de l’enfant et lui permettra de s’isoler du reste du monde. L’apprentissage n’en sera qu’amélioré.

Pour finir

Le sommeil joue un rôle important dans le processus de développement global pour que les enfants conservent leur santé mentale et physique au meilleur de leurs formes.

Outre le milieu environnant, un grand nombre de facteurs supplémentaires contribuent à une bonne hygiène du sommeil (par exemple, la limitation du temps passé devant un écran pendant la journée, une routine cohérente à l’heure du coucher, l’obscurité de la chambre).

Nous espérons que cette petit approche vous aidera dans la mise en place de la chambre Montessori pour votre enfant.

Si vous désirez continuer la lecture, vous pouvez revenir sur la page pédagogie Montessori à la maison et choisir une autre section du blog.

Retour haut de page